9 février 2015 : «Le rôle de la compagnie du Saint-Sacrement et des dévots en Nouvelle-France»

Dans son exposé, Michel Barbeau nous a raconté l’histoire officielle de la Nouvelle-France qui passe presque complètement sous silence le rôle d’une société secrète fondée en France et appelée « La compagnie du Saint-Sacrement de l’autel », une sorte d’Opus Dei du XVIIe siècle qui est responsable entre autres de la fondation de Montréal. Plus encore, cette compagnie a eu la haute main sur la nomination des administrateurs de la Nouvelle-France et elle noyauta les institutions d’éducation, de charité et de santé de l’époque. Elle est en grande partie responsable de l’exclusion des protestants de la Nouvelle-France.  Elle implanta une morale religieuse très stricte qui a perduré au Québec jusque dans les années 60. Bibliothèque Marie-Uguay, NDIP.

Partagez:

Plus de thèmes

Écrivez-nous!