LES LACS ET COURS D'EAU

L'île Perrot : une île entre deux lacs et deux cours d'eau

L’île Perrot a été identifiée sur certaines cartes du début du XVIIIe siècle comme une « île en forme de triangle » par les autochtones (teionnhonskaronte). Elle fait partie de l’archipel d’Hochelaga qui est composé de plus de 300 îles et îlots.

Située entre les lacs Saint-Louis et des Deux-Montagnes, l’île est enserrée entre deux bras de la rivière des Outaouais, au confluent du fleuve Saint-Laurent.

 

L'île Perrot selon les cartographes

Extrait de la Carte historique de l’île de Montréal, d’après un dessin de P.-L. Morin intitulé « Le vieux Montréal 1611-1803 » publié par H. Beauregard, Montréal, 1884.

Archives publiques du Canada, Plate VII. Archives de Lise Chartier.

Selon les cartographes, l’île Perrot a pris diverses formes et les noms des cours d’eau qui l’entourent ont varié au fil du temps.

Jusqu’en 1780, le fleuve Saint-Laurent était identifié dans les actes notariés et les correspondances comme la Grande Rivière ou la rivière Cataracoui alors que les Algonquins l’appelaient Magtogoek qui signifie « Le chemin qui marche ».

L’île Perrot est comme enserrée entre deux bras de la rivière des Outaouais de sorte que l’eau y prend une couleur différente de celle du Saint-Laurent lorsqu’elle se déverse dans le lac Saint-Louis. On y trouve au nord-ouest les rapides de Sainte-Anne, appelés autrefois les rapides de Brucy, et à l’ouest les rapides de Quinchien qui ont aussi porté le nom de rapides Perrot. On les appelle maintenant les rapides de Vaudreuil.

Le mot Quinchien est une déformation du mot algonquin  Quenechouan  qui signifie petit rapide. Il existe une rivière Quinchien qui traverse Vaudreuil et Saint-Lazare et se jette dans le lac des Deux-Montagnes.

Le lac Saint-Louis tirerait son nom d’un jeune homme prénommé Louis qui s’y serait noyé au début du XVIIe siècle au cours d’une excursion. Champlain a été le premier à utiliser cette appellation.

Le lac des Deux-Montagnes ferait référence aux montagnes que l’on aperçoit de part et d’autre du lac, du côté d’Oka et de Rigaud.

La rivière des Outaouais est un affluent du fleuve Saint-Laurent et tire son nom de la nation des Outaouais.

La carte de Montréal par Jacques-Nicolas Bellin, 1744

Tirée du Petit Atlas maritime. BANQ G3452, M651744, B4.

Extrait de la carte intitulée « A particular survey of the isles of Montreal », datée de 1776, et provenant des archives Sainte-Jeanne-de-Chantal.

Extrait de la carte intitulée « A particular survey of the isles of Montreal », datée de 1776

Archives Sainte-Jeanne-de-Chantal.

L’île Perrot 1907, tirée d’une carte du Surveyor General

Department of Mines & Resources, Ottawa. Archives Gilles-L. Caisse.

La présence autochtone

Les cours d’eau et les lacs entourant l’île Perrot étaient déjà une voie de communication importante pour les Premières Nations. Les fouilles archéologiques sur le site de la Pointe-du-Moulin montrent la présence d’Autochtones dans l’île Perrot depuis au moins 4 000 ans. Durant la période Archaïque laurentien, il y avait des campements de chasseurs-cueilleurs et de pêcheurs.

À la période sylvicole, les tribus étaient sédentaires et elles produisaient de la poterie. Les découvertes archéologiques ont également montré la présence de deux cultures principales, la culture Owasco (de 1 000 à 1 300 après Jésus-Christ) et la culture des Iroquois du Saint-Laurent (de 1 300 à 1 600 après Jésus-Christ). Selon les recherches archéologiques menées en 1992 et 1993 à la Pointe-du-Moulin, les chercheurs estiment que l’occupation autochtone pourrait remonter encore plus loin dans le temps.

 

Pointe triangulaire à base convexe. Face A

Pointe-à-Callière, Cité d'archéologie et d'histoire de Montréal, Émilie Deschênes 2016

Pour en savoir plus sur le patrimoine autochtone :

 

Découvrez ici le projet NATANNE, fruit  d’un partenariat  entre l’UQÀM et le milieu scolaire du primaire subventionné,par le Conseil de recherches en sciences humaines du Canada (CRSH). Natanne propose d’apprendre tout en chantant. 

Un partenariat entre le milieu scolaire

et le milieu universitaire !

Une autre façon pour les élèves de 3e année d’apprendre et d’assimiler les savoirs essentiels
du programme de formation québécoise

 

Suivez ce lien pour entendre les chansons en lien avec notre thème:

 

Les Iroquoiens

Au fil des saisons

Les nations qui se côtoient

 

Entre les lacs des Deux Montagnes et Saint-Louis, l’île Perrot émerge entre les bras de la rivière des Outaouais au confluent du fleuve Saint-Laurent.
Le jeu-questionnaire

Les lacs et cours d'eau

1 / 6

Durant quelle période préhistorique les chasseurs-cueilleurs et pêcheurs autochtones fréquentaient-ils l’île Perrot?

2 / 6

À combien de temps remontent les plus vieilles traces de la présence autochtone dans l’île Perrot?

3 / 6

Quel site archéologique dans l’île Perrot a permis de trouver des traces d’une présence autochtone?

4 / 6

De nos jours, comment appelle-t-on les rapides de Quinchien?

5 / 6

Que signifie le mot Quinchien ou Quenechouan?

6 / 6

Que signifie le mot Magtogoek?

Votre score est

Le score moyen est de 34%