L'ÎLE PERROT


Saviez-vous que François-Marie Perrot lui a donné son nom?

À la fin du XVIIsiècle, précisément le 29 octobre 1672, le gouverneur de Montréal, François-Marie Perrot, devient propriétaire terrien. En effet, il a obtenu de l’intendant Jean Talon dont il est le neveu par alliance, une seigneurie qui est, en fait, une île située au sud-ouest de l’île de Montréal. Cette île portera désormais son nom, l’île Perrot. François-Marie Perrot fut gouverneur de Montréal de 1669 à 1684 et seigneur de l’île Perrot jusqu’en 1684. 

L’île Perrot est située dans les Basses-terres du Saint-Laurent.

Anciennement, elle fut recouverte par la mer de Champlain. Lors de son retrait, cette mer a laissé des dépôts riches en sédiments ce qui explique que notre île possède un sol très fertile favorisant ainsi l’agriculture.

Plaque de concession de l’île Perrot devant l'église Sainte-Jeanne-de-Chantal

Photo montage : Archives Lise Chartier

L’île Perrot est située au sud-ouest de l’île de Montréal.

Image tirée de Wikipédia (2021)

Pour en savoir plus, voici deux articles:

Notre île, assise dans la Grande Anse, contemple le lac Saint-Louis. Le secteur de la Grande Anse se trouve à l’ouest de ce lac. C’est dans ce secteur que François-Marie Perrot avait établi le domaine seigneurial.

En partant de Lachine ou de Pointe-Claire, nous pouvons apercevoir la péninsule qui s’avance dans le lac Saint-Louis. C’est la raison pour laquelle on a donné le nom de pointe du Domaine à cette partie de la seigneurie.

Les terres de la Grande Anse sont situées dans la partie ouest du lac Saint-Louis, là où se trouvait le domaine seigneurial de Perrot (à droite de l’illustration)

Montage de Gilles L. Caisse à partir d'une Image tirée de Google Earth (2011)

Pendant que Perrot était en Nouvelle-France, les personnes en autorité étaient l’intendant Jean Talon et Frontenac qui avait reçu sa commission de gouverneur du roi Louis XIV.

Jean Talon/Théophile Hamel — 1878
Bibliothèque et Archives Canada — Domaine public

Jean Talon, intendant de la Nouvelle-France

Jean Talon/Théophile Hamel — 1878 Bibliothèque et Archives Canada — Domaine public

Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France

Louis de Buade, comte de Frontenac et de Palluau © Archives de la Ville de Montréal

Le roi Louis XIV

Ludov XIV D G Franc et Navar Rex christianiss/gravé par S.Thomassin © Université de Montréal, Université de Montréal, Service de la gestion des documents et des archives

En 1672, l’intendant Jean Talon a concédé l’île à François-Marie Perrot.

Deux ans plus tard, pendant l’absence de  Perrot, son épouse Magdelaine Laguide, nièce de Jean Talon, entreprend l’exploitation de la seigneurie. Pour ce faire, elle loue le domaine seigneurial à trois associés : Jean de Lalonde, Robert Henry et Louis Homo.

Les locataires s’engagent à défricher 4 arpents de terre par année, à les labourer, les ensemencer et y cultiver le blé froment.

Le contrat de location daté du 13 juillet 1674 par le notaire Bénigme Basset précise que le locataire « aura la jouissance des terres labourables ainsi que des bâtiments qui y sont construits tout comme des dépendances. La ferme est équipée des instruments agricoles appropriés; elle compte  4 bœufs de labour, 3 vaches et  1 taureau de 3 ans, ainsi que des dindons et des poulets. » 

Le jeu-questionnaire

L'île Perrot

1 / 9

Quelle était l’activité économique que Magdelaine Laguide souhaitait développer?

2 / 9

Quel lac se situe au sud-est de l’île Perrot?

3 / 9

Où est située l’île Perrot par rapport à l’île de Montréal?

4 / 9

Comment nomme-t-on une pointe de terre qui s’avance dans le fleuve?

5 / 9

Quel phénomène géologique explique la fertilité des sols à l’île Perrot?

6 / 9

Qui octroyait une commission de gouverneur en Nouvelle-France?

7 / 9

Qui est Louis XIV?

8 / 9

Qui avait la responsabilité de concéder les seigneuries en Nouvelle-France?

9 / 9

À quel siècle peut-on associer l’année 1672?

Votre score est

Le score moyen est de 39%